Retrouvez la nature et l'aventure,
à travers la connaissance des plantes sauvages comestibles et de la vie en milieu sauvage, sur notre camp de Robinson, en forêt, en bivouac ou en rando,
et retrouvez votre vraie nature.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Sachez Rêver! Les Herbes Merveilleuses ou Immaginaires!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
natureboheme
Graine de Frêne
Graine de Frêne


Messages : 43
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 65
Localisation : Paris 75009
Emploi/loisirs : Agent d'acceuil
Humeur : Et bien oui: Ca va!

MessageSujet: Sachez Rêver! Les Herbes Merveilleuses ou Immaginaires!   Dim 20 Sep 2009 - 9:51

Plusieurs plantes qu’il est parfois malaisé d’identifier avec des espèces classées en botanique, ne se montrent que pour peu d’instant ou se dérobent aux recherches.

En Savoie une fleur merveilleuse sortait de terre au premier coup de minuit, s’épanouissait aussitôt, et disparaissait au douzième. Sa possession suffisait à enrichir.

Le jour de la Saint-Jean, au soleil levant, un lys d’or émerge au milieu de l’étang des Aunais, près de Candé (Maine-et-Loire) ; son apparition cesse dès que le soleil s’élève au-dessus de l’horizon ; des vieillards  affirment l’avoir vu ; mais ils disent que depuis quelques années ce prodige ne se montre plus.

Pendant que Saint Martin évangélisait la Flandre , il s’égara, par un temps de brouillard, sur les dunes de Dunkerque, et l’on était fort en peine de lui, lorsqu’on le vit revenir sur un âne que personne ne connaissait. Il fut reçu avec de grandes démonstrations de joie, et, pour remercier les fidèles, il ordonna à sa monture de crotter des écus d’or. Depuis, on dit que si on pouvait retrouver l’herbe que saint Martin avait faite brouter à son âne pendant son séjour dans les sables, l’âne qui en mangerait aurait aussi la propreté de crotter de l’or.
 
Les fées et la flore des rivages marins.
 
Des fées ont aussi propagé ou crée des espèces particulières au rivage marin.

Une jeune fille de Guernrsay, qui était allée voir les bonnes dames dans les caverne du Creux, et avait fini par rester avec elles, apparut en songe à sa mère, lui dit qu’elle ne la reverrait plus, mais qu’elle était heureuse, et qu’en souvenir de son affection, elle avait apporté sur la dune une jolie fleur du pays des fées qui pouvait y pousser toujours : c’est le lis de Guernesey, rouge, parsemé de points dorés, mais sans parfum, qui croit sur les dunes de la baie de Vazon.

La méchante belle-mère d’une jeune fille de la Haute-Bretagne la conduisit un jour sur la falaise et lui remit une sorte de graine noirâtre en lui disant de la semer sur le rocher, et de ne rentrer à la maison que lorsque cette graine aurait produit une plante bonne à manger.  La pauvre fille pleura si abondamment, que la mer en devint plus grande. Sa marraine qui demeurait dans une houle (une vague) du voisinage, ayant appris la cause du phénomène, vint trouver sa filleule et lui ordonna de jeter sa graine sur le rocher : aussitôt de toutes ses fissures, on vit sortir la saxifrage, que les gens du rivage mangent avec du vinaigre, et qui a la propriété de guérir les fièvres.
 
Origine des Pâquerettes et du Coquelicot.
 
Voici pourquoi, dit-on dans la Côte-d’Or, les pâquerettes des champs ont un cœur doré et une pointe de rose au bord de leurs pétales : lorsque les mages et les bergers firent de beaux présents à l’enfant Jésus, un pauvre petit pâtour (berger) qui ne possédait rien, cueillit une pâquerette toute blanche afin de ne pas arriver les mains vides, et il l’approcha des lèvres de l’enfant, celui-ci baisa la fleurette, qui devint rose à l’endroit où ses lèvres s’étaient posées.

Aux environ de Dinan, c’est Dieu qui, pour punir le coquelicot, trop fier de sa beauté, a permis au diable de le toucher ; ses doigts ont produit les taches noires que l’on voit au fond de la corolle.

Satan a aussi laissé sa marque sur d’autres plantes : On dit en Basse-Normandie, où  la scabieuse est souveraine pour un grand nombre de maux, que fâché que tant de vertus se rencontrassent dans un modeste végétal, il enfonça ses dents dans la racine ; sa morsure est encore visible sur cette plante, que par suite on l’a nommée le « mors » du diable. 
 
In Paul Sebillot, Le Folklore de France, Tome III : La Faune et la Flore. Guilmoto 1907
(Compilation OMNIBUS 2002 - Croyance Mythe et Légendes des Pays de France - (page 1079, 1080, 1084)
Transcription réalisée par YG le 21 Mai 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-vegetaliseurs.com/tribu/clairefontaine/
hélichrise
Racine Animatrice
Racine Animatrice
avatar

Messages : 1163
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 32
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : étudiante
Humeur : du ciel

MessageSujet: Re: Sachez Rêver! Les Herbes Merveilleuses ou Immaginaires!   Jeu 1 Oct 2009 - 15:33

Merci d'avoir laisser les référence de ce livre, je trouve ca tellement rêveur de trouver des explications mythologique aux plantes. L'imaginaire l'emporte sur la science confused monkey
Revenir en haut Aller en bas
 
Sachez Rêver! Les Herbes Merveilleuses ou Immaginaires!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sachez Rêver! Les Herbes Merveilleuses ou Immaginaires!
» Y a-t-il des plantes ou mauvaises herbes toxiques pour les poules?
» Aegopodium podagraria (Herbes-aux-goutteux)
» les rémèdes d'Eylis - herbes calmantes
» Epices et herbes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echappées sauvages  :: Au coeur du sujet :: Questions à gogo-
Sauter vers: