Retrouvez la nature et l'aventure,
à travers la connaissance des plantes sauvages comestibles et de la vie en milieu sauvage, sur notre camp de Robinson, en forêt, en bivouac ou en rando,
et retrouvez votre vraie nature.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 prêle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pablo
Graine de Frêne
Graine de Frêne


Messages : 35
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 45
Localisation : 47

MessageSujet: T'en   Mer 26 Fév 2014 - 15:29

Il n'y a pas un moyen de les reconnaître au niveau des pouses?

J'avoue n'avoir jamais fait la différence  Embarassed  pourtant l'ors d'une sortie assez survie dans des montagnes espagnoles , j'en ai mange pas mal...

J'avais une très bonne référence en plantes, et il n'y avait aucune mention d'une variété toxique   
Revenir en haut Aller en bas
hildegarde
Monitrice/Formatrice
Monitrice/Formatrice
avatar

Messages : 5200
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 49
Localisation : au pied de l'arbre
Emploi/loisirs : Monitrice de vie en pleine nature et formatrice pour Echappées Sauvages
Humeur : cool et positive autant que possible...

MessageSujet: Re: prêle    Jeu 27 Fév 2014 - 0:12

bah, c'est pas super toxique non plus, disons qu'il faut eviter de manger de la prele des marais en quantité

_________________
Il y a du bon en ce monde, et il faut se battre pour ça.
"Une vie est comme un jardin. des moments parfaits peuvent être créés, mais pas conservés, sauf dans la mémoire." Leonard Nimoy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mauvaisesherbes.org
zen
Feuilles de Tilleul
Feuilles de Tilleul
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 50
Localisation : 06
Humeur : sereine et joyeuse

MessageSujet: Re: prêle    Jeu 27 Fév 2014 - 0:23

Oui, enfin il faut éviter de consommer toutes les prêles en trop grande quantité car elles ne sont pas dénuées de toxicité (dixit Couplan et autres botanistes) mais celle des marais l'est un peu plus mais pas tellement non plus. Tout est relatif.
Revenir en haut Aller en bas
ksiop07
Graine de Frêne
Graine de Frêne


Messages : 7
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 42

MessageSujet: Re: prêle    Jeu 27 Fév 2014 - 15:47

Moi je m'en sers que pour me rincer les cheveux!
Je mets la plante dans une bassine, je couvre d'eau bouillante, je couvre et laisse refroidir, je filtre et me sers de rinçage ou en pshitt pour dompter les épis!
Revenir en haut Aller en bas
JLB29P



Messages : 1
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 70

MessageSujet: témoignage de sa consommation de prêle   Lun 7 Sep 2015 - 11:41

[quote="luigi"]Bonjour
Désolé, ma réponse est décalée dans le temps et dans la signification !

Lorsque j'avais voulu me renseigner sur les risques (il y quelques années), le seul éléments sérieux que j'avais trouvé concernait la prêle des marais, qui ingérée à haute dose par des chevaux pouvait être mortelle alors que les bovins s'en tirant laissait croire à leur innocuité (sur un site vétérinaire canadien).

Je consomme la prêle en infusion (limite décoction) après avoir coupé en petits segments et broyé au moulin à café électrique (genre mixer) et mise à bouillir dans une casserole d'eau pendant 10mn environ.
Je consomme 1 L de jus pendant environ 3 semaines à raison d'1/4 verre à chaque repas. Après la 1ere semaine, au frigo.
Je renouvelle tous les trimestres ou presque, laissant passer l'hiver et revenir la tendinite (lorsque je fais des travaux de force ou utilise la souris à trop haute dose).
Cela me permet aussi de confirmer qu'il ne s'agit pas d'effet Placebo.

Je l'avais proposé à 2 amis qui n'en ont pris qu'une semaine et n'ayant pas senti d'amélioration sont revenus aux anti-inflammatoire classiques.
Mes préparations sont très certainement moins efficaces (et potentiellement plus dangereuses) que les extraits commercialisés qui ne contiennent (en principe) que la silice organique. En outre, l'assimilation par dilution dans l'eau est bien moins bonne que dans l'huile !
Il m'est difficile (dans le Finistère) de trouver des plantes qui ne soient pas polluées par les épandages agricoles de pesticides et engrais, mais j'y parviens.

Voici quelques années, il avait été prescrit à mon épouse, par 3 généralistes, une opération du ménisque. Comme elle y allait à reculons, elle avait consulté un chirurgien, spécialiste des opérations du genou, qui lui avait posé de nombreuses questions qui semblaient sans rapport avec le sujet, dont "avez-vous eu une gastro dans le mois précédent ?" (qui rappelait le " seriez-vous tombé d'une échelle étant petite ?" du Dr Knock.
Je passe les détails, mais l'infection ne se limitant pas au système digestif avait provoqué une déminéralisation qui fut contrebalancée par une cure de re-minéralisants dont la prêle, ce qui entraina mon intérêt pour cette plante.

Les prêles qui poussent ici (marais et champs) sont tellement différentes d'aspect que je ne comprends pas que l'on puisse les confondre !
Revenir en haut Aller en bas
zen
Feuilles de Tilleul
Feuilles de Tilleul
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 50
Localisation : 06
Humeur : sereine et joyeuse

MessageSujet: Re: prêle    Mar 8 Sep 2015 - 7:11

Merci pour ces infos intéressantes


["Les prêles qui poussent ici (marais et champs) sont tellement différentes d'aspect que je ne comprends pas que l'on puisse les confondre !" ]
En fait il faut avoir les deux pour les comparer et ne plus les confondre, mais quand on ne les connais pas...

il faut rappeler qu'il y a une trentaine de prêles différentes et que les distinguer n'est pas aisé même pour les botanistes confirmer, il faut la loupe...
Revenir en haut Aller en bas
 
prêle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echappées sauvages  :: Au coeur du sujet :: Que peut-on récolter en ce moment :: Printemps-
Sauter vers: